« Craignez les morts-vivants »: Alexa Nisenson parle de la suite pour Charlie

C’est tout pour Charlie (Alexa Nisenson) dans Fear the Walking Dead ? Spoilers pour l’épisode de cette semaine, « Mourning Cloak », mais à la fin de l’heure, l’adolescente a été diagnostiquée avec une quantité mortelle d’empoisonnement aux radiations, après une trahison par le premier garçon qu’elle ait jamais embrassé (Ali, joué par Ashton Arbab). Mais juste parce que Charlie est en panne, ne la compte pas.

« Eh bien, nous devrions dire, comme Madison [Clark] prouve que personne n’est parti tant qu’il n’est pas parti », a déclaré le co-showrunner Ian Goldberg à Decider. « Mais à la fin de l’épisode, les choses ne semblent pas bonnes pour Charlie. »

Goldberg fait référence à Madison Clark de Kim Dickens, qui reviendra plus tard cette saison malgré sa mort apparente dans la saison 4. Pourtant, à part un rebondissement potentiel à la dernière seconde, Charlie a un compte à rebours qui la ronge, quelque chose qui double l’idée de l’émission. que personne n’est à l’abri.

« Aussi intelligent que tout le monde ait été, autant de moyens efficaces existent pour se protéger en vivant dans un environnement comme celui-ci, il y a des cas où vous ne pouvez tout simplement pas vous protéger de tout », a poursuivi Goldberg. « Du côté de Charlie, nous avions été intéressés à raconter une histoire avec elle qui parlait d’une vie qu’elle n’a jamais pu vivre. Parce que lorsque nous l’avons vue pour la première fois dans la série, c’était une fille de 10 ans qui vivait déjà dans l’apocalypse depuis aussi longtemps qu’elle s’en souvenait. Elle a passé la majeure partie de sa vie dans l’apocalypse à ce stade. Nous voulions donc raconter une histoire sur le fait d’avoir un très bref aperçu de ce qu’aurait pu être sa vie auparavant. Et goûter à ça. Il y avait quelque chose de très doux-amer à ce que ce goût d’amour innocent ait un prix.

Bien que le co-showrunner Andrew Chambliss ait taquiné cela, « exactement comment l’empoisonnement aux radiations de Charlie se déroulera, nous devrons simplement laisser les gens regarder et voir », pour Nisenson, l’épisode était un défi incroyable à relever.

« Charlie a fait le voyage d’une saison en l’espace d’un épisode », a déclaré Nisenson. « Ce qui est incroyablement gratifiant en tant qu’acteur parce que je dois faire tellement de choses en si peu de temps. »

Nisenson était également méfiante quant à l’impact des radiations sur Charlie (« nous verrons comment Charlie continue d’avancer avec cela. Comment cela l’affecte mentalement, physiquement et où cela la laisse dans l’histoire »), mais elle a trouvé le histoire d’amour centrale entre Ali, le petit nouveau du fief de la tour de Strand (Colman Domingo), et Charlie, pour être « beau » et « déchirant ».

« Pouvoir jouer toutes ces différentes facettes de Charlie était merveilleux et voir toute cette évolution du début à la fin de l’épisode », a poursuivi Nisenson. « Et là où cela continuera tout au long de la saison, nous continuerons certainement à voir où cela la mène émotionnellement et physiquement. »

L’épisode n’était pas tout sombre et catastrophique, cependant. Réalisé par Lennie James, membre de longue date de la distribution, « Mourning Cloak » comprenait également une séquence où Charlie et son nouveau copain jouaient ensemble dans un bowling abandonné, entourés de morts-vivants.

« C’est un moment tellement amusant, doux et crucial pour les personnages », a déclaré Nisenson. « Mais pour moi personnellement, nous n’avons jamais l’occasion de filmer dans des endroits comme ça, donc être là était tout simplement incroyable… Nous voyons rarement quelque chose de normal, ou quelque chose comme ça… Pour Charlie, elle n’a jamais vraiment été dans un environnement comme ça. Et évidemment, une partie de la scène est qu’elle n’a jamais joué au bowling auparavant, alors nous pouvons nous amuser un peu avec ça. Je pense que pour moi, le personnage, pour tout le monde, nous avons tous passé un bon moment avec.

Au-delà des hauts et des bas dramatiques de Charlie, cependant, il y a un courant de danger sous-jacent dans l’épisode – ou plus précisément, un manque de danger réel. Alors que Howard (Omid Abtahi) tient à peine le fort, avec tout ce qui se passe avec Charlie, Strand est quelque part en train de faire… quelque chose. Lorsqu’on lui a demandé si les fans devraient s’inquiéter des plans de Strand, l’acteur Colman Domingo a plaisanté, « très, dit-il avec un rire diabolique ».

Il y a aussi la question de ce que Strand fera une fois de retour à la tour et découvre que Howard a laissé un Charlie empoisonné par les radiations dans le bâtiment, a laissé une nouvelle recrue mourir au travail et a généralement fait un gros gâchis. Bien qu’Abtahi ait noté que les raisons d’Howard deviendront plus claires plus tard dans la saison, il devra d’abord faire face à la colère de Strand.

« Je pense qu’il va être énervé », a déclaré Domingo au retour éventuel de Strand. « Il fait confiance à si peu de gens, et nous avons déjà vu en 7a à quel point c’est très délicat avec Strand. Il a des lignes très dures. On ne sait jamais comment il va réagir, mais je pense que ça ne va pas bien se passer.

Qu’est-ce que cela signifie pour Charlie et le reste de la Tour ? Restez à l’écoute.

Craindre les morts-vivants est diffusé le dimanche à 9/8c sur AMC et diffusé une semaine plus tôt sur AMC+.